Chronique

Chronique: « Les mains du miracle » de Joseph Kessel

81k879oskul

Coucou les lecteurs!

Premièrement, je vous souhaite une bonne année et ouais, nouvelle décennie!

Deuxièmement, je viens vous parler de ce livre qui est aussi excellent qu’il est moche. C’est parti!

happy2bfucking2bnew2byear


rc3a9sumc3a9

Le Dr Kersten, de nationalité hollandaise, s’était spécialisé avant la guerre dans le massage médical. Il avait suivi des cours à Londres et reçu un enseignement secret venu du Tibet. Sa célébrité en fit le médecin de Himmler, le puissant chef de la Gestapo, qui devait devenir le second personnage du Reich. Himmler souffrait de douleurs intolérables que seul Kersten parvenait à apaiser. Utilisant ce pouvoir miraculeux, le héros de cette histoire parvint à sauver de très nombreuses victimes politiques.

Editeur: Folio

Prix: 8, 50 euros

Nombre de pages: 400 pages


mon-avis

Ce livre a traîné dans ma pal pendant deux ans, peut être plus. En même temps la couverture ne vend pas du rêve et je n’ai quasiment jamais entendu parler de ce livre. Voici donc l’occasion d’en parler et de vous le faire découvrir car c’est mon dernier coup de coeur de 2019! Ce livre est donc la biographie du Dr.Kersten qui a réellement existé et qui a vraiment sauvé la vie de plusieurs centaines de milliers de personnes, rien que ça! Après, il est difficile de savoir ce qui relève de la fiction ou non mais les grandes lignes sont factuelles.

La première chose qui m’a intéressé c’est l’aspect historique du livre. J’ai beau être passionnée par la 2WW, ce livre m’a appris beaucoup de choses. Qui plus est, il remet dans son contexte des événements comme l’invasion de la Pologne, la création des camps, l’alliance avec l’Italie. En gros, même si vous n’êtes pas hyper renseigné sur cette période de l’histoire, le livre reste accessible et explique les passages un peu anecdotiques de l’histoire en bas de pages. Il laisse entrevoir l’organisation du parti nazi entre les SS, la Gestapo, les membres du parti et d’autres rôles aux noms imprononçables pour un LV2 espagnol. Honnêtement, Himmler est un homme dont j’ai entendu parler de nom mais je n’ai quasiment rien lu à son sujet donc un récapitulatif sur sa position et ses attributions ça ne fait pas de mal! On remarque aussi que la date de péremption d’un officier SS est relativement courte comme pour Heydrich par exemple et les autres se sont quasiment tous suicidés en 1945…

Un autre aspect du livre m’a plu, mais je ne sais pas si c’est moi ou si c’est l’auteur qui a voulu dépeindre ses protagonistes de cette façon. Kersten vient pour soigner Himmler qui a des grosses crises de douleurs de ventre. Tout le long du roman, il apparaît comme une victime. Je m’explique: il est quasiment en pls tout les deux jours et implore le docteur de venir le masser, obéit à Hitler car il voit un dieu en lui, lorsqu’il fait un peu de sport décède à moitié etc. On est loin de l’Aryen blond, musclé et vigoureux… Là c’est plutôt le petit faiblard instituteur qui veut jouer aux grands. Kersten qualifie Himmler de « demi-fou » mais je trouve qu’il ressemble plus à un enfant dans ce livre: il redoute Hitler, ne prend pas de décisions claires et a peur d’être abandonné ou trahi par ses hommes. Grosse ambiance!

Ce bon docteur Kersten dans tout ça?! Il rencontre Himmler par un ancien client qui lui « demande » de bien vouloir venir le soigner, un peu avant la guerre. Il accepte et reste stupéfait face au grand Himmler qui fait trembler toute l’Allemagne. Une relation de confiance s’installera entre les hommes et Kersten l’utilisera pour libérer des prisonniers en guise d’honoraires. Au fil du livre, il trouvera des alliés insoupçonnés et libérera des centaines de milliers de personnes de cette façon. Quelques années plus tard, Joseph Kessel a rencontré ce monsieur-tout-le-monde à la jovialité apparente et au physique de bon vivant. Bien sûr, je vous laisse découvrir l’ampleur de l’entreprise de Kersten mais cette homme mérite clairement le respect et je n’avais jamais entendu parler de lui.

En conclusion, ce livre historique est très intéressant et la vision qu’il donne du parti nazi de l’intérieur l’est tout autant. Il nous fait découvrir un héro de la guerre le Dr.Kersten.

 

Note: 20/20

coup-de-coeur

Un commentaire sur “Chronique: « Les mains du miracle » de Joseph Kessel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s