Avis mensuel

Bilan de mes lectures de Juin:

Viewing Beomseom Island at Sunset, Jeju Island

Coucou les lecteurs!

giphy-1

Aujourd’hui, petit article qui parle de mes avis à propos de mes lectures de Juin. J’ai avalé les livres grâce à la canicule. Forcément quand tu restes cloîtré chez toi avec 40 degrés hormis lire il n’y a pas grands choses à faire! J’ai donc lu 14 livres dont 4 BDs. Ce mois de juin m’a permit de découvrir de très bons livres et des pas terribles. C’est parti!


Excellent:

9782290095140-200x303-1

 

« Zéro déchet » de Béa Johnson – J’ai lu (410 pages)

Une très bonne lecture qui m’a donné pas mal d’idées à appliquer et qui me conforte dans mes choix au quotidien. Je le recommande vraiment! 20/20

Résumé:

Béa Johnson nous explique comment elle et sa famille ont maintenu leur style de vie tout en ne produisant quasiment aucun déchet. Ils ont réduit leurs dépenses annuelles de 40 %, et n’ont jamais été en aussi bonne santé, à la fois physiquement et émotionnellement. Elle nous donne des centaines de trucs faciles pour une vie respectueuse de l’environnement qui, même pour les plus occupés d’entre nous, sont simples à appliquer. Sa devise (et seulement dans cet ordre) :  » refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter  » Plus d’une centaine d’outils et astuces.

 

couv49469661-1

 

⇒ »Dédale et Icare » de Luc Ferry – Glénat (43 pages)

J’ai adoré cette bd qui permet de découvrir plusieurs mythes comme la naissance du minotaure, la construction du labyrinthe par Dédale et la punition d’Icare. 20/20

Résumé:

Quelque temps après avoir été couronné roi de Crète, Minos ordonne à Dédale de construire le Labyrinthe pour y enfermer le monstre à qui sa femme a donné le jour. Mais lorsqu’il apprend que l’architecte l’a trahi en permettant la fuite de sa fille Arianne, il décide de l’enfermer dans sa propre création en compagnie de son fils, Icare, condamnés à errer jusqu’à la mort dans la prison la plus élaborée jamais conçue. L’ingénieux Dédale a pourtant une idée géniale : s’envoler à l’aide de plumes collées sur leur dos. Mais avant cela, il met en garde Icare : ne pas voler trop près du soleil, sous peine de se brûler les ailes…

 

Des_fleurs_pour_Algernon

 

« Des fleurs pour Algernon » de Daniel Keyes – Tribal Flammarion (452 pages)

Une pépite livresque comme je les aime, 19/20. Ma chronique: (https://ilonaisreading.home.blog/2019/06/26/chronique-des-fleurs-pour-algernon-de-daniel-keyes/)

Résumé:

Algernon est une souris de laboratoire dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l’intelligence. Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l’assistance de la psychologue Alice Kinnian, d’appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d’esprit employé dans une boulangerie. C’est bientôt l’extraordinaire éveil de l’intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l’amour qui naît entre Alice et lui achève de le métamorphoser. Mais un jours les facultés supérieures d’Algernon déclinent. Commence alors pour Charlie le drame atroce d’un homme qui, en pleine conscience, se sent retourner à l’état de bête…

 

couv23468058

 

« Filles de Shanghai » de Lisa See – J’ai lu (503 pages)

Une très bonne découverte, 20/20. Ma chronique: https://ilonaisreading.home.blog/2019/07/01/chronique-filles-de-shanghai-de-lisa-see/

Résumé:

Chine, 1937. Shanghai est le joyau de l’Asie, ville lumière, colorée et tumultueuse, abritant millionnaires et mendiants, patriotes et révolutionnaires, artistes et seigneurs de guerre. C’est aussi là que vivent les sœurs Chin, Pearl et May, magnifiques jeunes femmes, aisées et rebelles, aux tempéraments pourtant opposés. Mais l’insouciance s’arrête brutalement pour les deux soeurs le jour où leur père, ruiné, décide de les vendre à des Chinois de Californie, venus chercher des épouses en Chine. Alors que les bombes japonaises s’abattent sur leur ville natale, une nouvelle vie commence à Los Angeles pour les jeunes femmes. Pearl et May tentent de s’adapter au rêve américain, elles cherchent l’amour et la célébrité tout en bravant le racisme qui sévit aux États-Unis à cette époque.

 

Très bon:

couv55796046-1

 

⇒ »Oedipe » de Luc Ferry – Glénat (58 pages)

Je l’ai moins apprécié que celui qui concerne Dédale et Icare. Je connais le mythe d’Oedipe et je l’adore. J’ai lu toutes les pièces qui concernent Oedipe et sa descendance. Cette bd va peut être trop vite sur certains points mais elle reste sympathique à feuilleter lorsqu’on connaît déjà l’histoire. 17/20

Résumé:

Pour éviter la chute de Thèbes annoncée par les dieux. le roi Laïos et sa femme Jocaste n’ont d’autre choix que d’abandonner leur nouveau-né sur le mont Cithéron, l’exposant à une mort certaine. Contre toute attente, le petit Oedipe est sauvé et recueilli par le roi de Corinthe. Élevé comme un prince, il grandit dans l’ignorance du tragique secret de ses origines. Un jour qu’un ivrogne l’insulte et prétend qu’il est un enfant adopté, le jeune homme décide d’n avoir le coeur net. Il part consulter l’oracle de Delphes qui lui révèle alors sa terrible destinée : Oedipe tuera son père et épousera sa mère. Prenant la fuite pour éviter que la prophétie ne s’accomplisse, il ne va faire qu’en précipiter la funeste réalisation…

 

couv68935831-1

 

⇒ »Collaboration horizontale » de Navie et Carole Maurel -Delcourt  (144 pages)

Les couleurs de cette bd sont magnifiques et les dessins sont très beaux. J’ai adoré le message de tolérance que livre cette histoire concernant les femmes amoureuses d’officiers nazis. 18/20

Résumé:

Le quotidien d’un immeuble et d’une communauté de femmes solidaires dans le Paris occupé, en 1942. Pour sauver Sarah, son amie juive, Rose entame une relation passionnée un officier allemand.

Résultat de recherche d'images pour "collaboration horizontale bd"Résultat de recherche d'images pour "collaboration horizontale bd"

 

 

Bon:

couv60764171

 

« Les femmes de l’ombre » de Laurent Vachaud – Editions de noyelles (246 pages)

Sympathique mais sans plus. Le livre ne s’éloigne pas du scénario du film. Dommage! 15/20

Résumé:

Recrutée par le SOE, le service secret de renseignement et de sabotage piloté par Churchill, Louise Desfontaines se voit confier sa première mission, l’exfiltration d’un agent britannique tombé aux mains des Allemands alors qu’il faisait des repérages pour le débarquement sur des plages normandes. L’homme n’a pas encore parlé mais le temps presse. Louise constitue alors un véritable commando et engage Suzy, une danseuse de cabaret qui excelle dans l’art de séduire les hommes, Gaëlle, chimiste, ingénieure en explosifs, Jeanne, enfin, une prostituée reconvertie dans le crime. Parachutées en Normandie, elles y sont accueillies par Maria, juive italienne, opératrice radio et dernière pièce du dispositif. Inspiré de l’histoire vraie des Françaises qui ont rallié la Résistance pendant la dernière guerre et combattu comme des hommes, le roman mêle dans un savant dosage l’aventure à l’histoire, l’amour au drame. Et rend justice à ces oubliées de la guerre, héroïnes d’un jour pour sauver leur patrie.

 

couv63259331

 

⇒ »La Double inconstance » de Marivaux – Magnard (125 pages)

Je suis fan de Marivaux! Cette pièce est la moins bonne que j’ai lu de cet auteur. Très lent, prévisible et des personnages niais. Je ne la recommande pas pour se familiariser avec Marivaux. 15/20

Résumé:

Sylvia, une jeune villageoise, refuse les honneurs et les richesses que lui offre le prince au nom de l’amour qui l’unit à Arlequin. Mais ce dernier se laisse séduire par une autre femme…

 

couv49285186

 

« C’est le coeur qui lâche en dernier » de Margaret Atwood – 10/18 (465 pages)

Malgré les multiples mauvaises notes qu’il détient, j’ai bien aimé ma lecture. Margaret Atwood a le don de dépeindre des dystopies juste parfaites! Petit bémol, l’intrigue parle beaucoup de sexe pendant la moitié du roman. Il reste intéressant à lire! 15/20

Résumé:

Stan et Charmaine ont été touchés de plein fouet par la crise économique qui consume les États-Unis. Tous deux survivent grâce aux maigres pourboires que gagne Charmaine dans un bar sordide et se voient contraints de loger dans leur voiture… Aussi, lorsqu’ils découvrent à la télévision une publicité pour une ville qui leur promet un toit au-dessus de leurs têtes, ils signent sans réfléchir : ils n’ont plus rien à perdre. À Consilience, chacun a un travail, avec la satisfaction d’œuvrer pour la communauté, et une maison. Un mois sur deux. Le reste du temps, les habitants le passent en prison… où ils sont également logés et nourris ! Le bonheur. Mais le système veut que pendant leur absence, un autre couple s’installe chez eux avant d’être incarcéré à son tour. Et Stan tombe bientôt sur un mot qui va le rendre fou de désir pour celle qui se glisse entre ses draps quand lui n’y est pas : « Je suis affamée de toi. » Avec C’est le cœur qui lâche en dernier, Margaret Atwood nous livre un roman aussi hilarant qu’inquiétant, une implacable satire de nos vices et travers qui nous enferment dans de viles obsessions quand le monde entier est en passe de disparaître.

 

couv9755520

 

« Ash princess T.1 » de Laura Sebastian – Wiz (521 pages)

L’incompréhension du mois, rien que ça… Je ne comprends pas les éloges que reçoit ce livre. Il est sympathique avec un univers plutôt travaillé au niveau de la mythologie mais sorti de ça, c’est vide. Ce premier tome est purement introductif donc pas palpitant par définition et l’héroïne est une victime ambulante qui ne fait rien hormis se plaindre pendant 10 ans?! C’est un peu long à la détente pour le coup. Le livre s’améliore à la moitié du roman grâce aux complots et intrigues politiques mais pas de quoi sauter au plafond. je vais lire la suite de cette saga qui a du potentiel mais ce n’est pas LA saga du siècle. 15/20

Résumé:

Theodosia avait six ans quand son pays a été attaqué, et quand sa mère, la reine du Feu, a été assassinée sous ses yeux. Dix ans ont passé. Dix ans à vivre sous le joug du Kaiser, ses tortures incessantes, son régime de terreur. Dix ans qu’elle n’a pas prononcé son véritable nom. Theodosia s’appelle maintenant Thora, princesse de Cendres. Le jour où le Kaiser la force à exécuter son dernier allié, celui qu’elle voit comme son unique chance de survie, Theodosia ne peut plus ignorer sa rage vengeresse. Elle se lance dans une intrigue où la séduction cache des crimes de sang, où les amitiés ne servent plus qu’à une chose : regagner son pouvoir. Incapable de déterminer à qui elle peut vraiment se fier, Theodosia va apprendre jusqu’où elle est prête à aller pour venger sa mère, regagner son peuple et reprendre son titre de reine.

 

Passable:

couv70099937

 

« La rose et la tour » de Fiona McIntosh – Milady (633 pages)

Passable, c’est le bon terme. L’intrigue de base semblait pas mal et pouvait éventuellement devenir intéressante. C’était sans compter les longueurs, les personnages insipides et une fin très prévisible. Je ne le recommande pas du tout! 13/20

Résumé:

En 1715, le comte de Nithsdale rejoint la rébellion jacobite écossaise. Accusé de trahison, il est emprisonné à la Tour de Londres où il attend son exécution. Deux siècles plus tard, Jane Granger se fiance avec Will, un descendant des Nithsdale. Lorsque Will tombe dans le coma, Jane fait le serment de le sauver. Par un caprice du destin, elle se retrouve plongée au cœur du XVIIIe siècle et est convaincue que Will se réveillera si elle parvient à libérer le comte de Nithsdale. Mais elle rencontre alors un séduisant lord qui pourrait bouleverser sa vie dans le passé comme dans le futur…

 

couv16967252-1

 

⇒ »L’homme gribouillé » de Serge Lehman et Fredereki Peeters – Delcourt (328 pages)

Beaucoup trop long et les dessins sont inégaux. Aucunes explications du comment ou du pourquoi. Je suis très déçue. 13/20

Résumé:

Dans un Paris suffoqué par les pluies diluviennes, une mère et sa fille se lancent sur la piste d’un extraordinaire secret de famille… Serge Lehman et Frederik Peeters au sommet de leur art. À 40 ans passés, Betty Couvreur vit dans l’ombre de sa mère Maud, auteur de livres pour enfants. Pourtant, depuis des années, Maud subit l’emprise d’un terrifiant maître-chanteur, Max Corbeau. Betty l’apprend et se retrouve projetée dans une quête des origines en compagnie de sa propre fille, Clara. Voyage initiatique au pays des monstres et des merveilles avec au bout, peut-être, un secret venu du fond des âges.

 

couv45367067

 

« L’amie prodigieuse T.3: Celle qui fuit et celle qui reste »d’Elena Ferrante – Gallimard (480 pages)

Une grosse déception pour ce troisième tome qui est bien moins bon que les précédents, 14/20. Ma chronique: https://ilonaisreading.home.blog/2019/06/18/chronique-lamie-prodigieuse-tome-3-delena-ferrante/

Résumé:

Après L’amie prodigieuse et Le nouveau nom, Celle qui fuit et celle qui reste est la suite de la formidable saga dans laquelle Elena Ferrante raconte cinquante ans d’histoire italienne et d’amitié entre ses deux héroïnes, Elena et Lila.

 

Fuyez!

couv435946

 

⇒ »Tir aux pigeons » de Nancy Mitford – 10/18 (191 pages)

Une très mauvaise lecture qui était prévue pour juillet mais je m’ennuyais ferme et je l’ai commencé le 30 Juin et finit le jour même. Rien ne va: une héroïne bateau, une intrigue qui n’avance, absence d’humour etc.

Résumé:

Londres, à la veille de la Seconde Guerre Mondiale. Lady Sophia Garfield rêve de devenir une belle espionne. Ne pouvant cependant passer son temps à démasquer des ennemis, Sophia exerce son sens patriotique dans les bureaux de l’hôpital Ste Anne… tout en conservant ses loisirs aristocratiques. Elle va ainsi prendre le thé au Ritz, échafaude avec malice des plans pour séduire le fringant Rudolph Jocelyn et en éloigner sa rivale, la princesse Olga Gogothsky.

 

Voilà, un bon bilan bien complet pour ce mois de juin. Je ne pense pas que juillet sera aussi riche en découvertes.

Bonnes lectures!

 

4 commentaires sur “Bilan de mes lectures de Juin:

  1. Tu m’as donné très envie de lire Collaboration horizontale et Des fleurs pour Algernon (pour lequel je vois passer des avis tantôt positifs tantôt négatifs.. je préfère rester sur le tien).
    J’espère que ton mois de juillet sera aussi riche 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s