Chronique

Chronique: « Filles de Shanghai » de Lisa See

glycines

Coucou les lecteurs!

Je reviens aujourd’hui avec un gros coup de coeur d’une auteure que j’adore!

 


rc3a9sumc3a9

couv23468058

 

Chine, 1937. Shanghai est le joyau de l’Asie, ville lumière, colorée et tumultueuse, abritant millionnaires et mendiants, patriotes et révolutionnaires, artistes et seigneurs de guerre. C’est aussi là que vivent les sœurs Chin, Pearl et May, magnifiques jeunes femmes, aisées et rebelles, aux tempéraments pourtant opposés. Mais l’insouciance s’arrête brutalement pour les deux soeurs le jour où leur père, ruiné, décide de les vendre à des Chinois de Californie, venus chercher des épouses en Chine. Alors que les bombes japonaises s’abattent sur leur ville natale, une nouvelle vie commence à Los Angeles pour les jeunes femmes. Pearl et May tentent de s’adapter au rêve américain, elles cherchent l’amour et la célébrité tout en bravant le racisme qui sévit aux États-Unis à cette époque.

Editeur: J’ai lu

Prix: 8 euros

Nombre de pages: 501 pages


mon-avis

Il faut savoir que ce livre est un tome d’une duologie, vous n’avez donc pas la « fin » de cette histoire avec ce livre. Les duologies, ça passe ou ça casse! Ici, ça passe totalement! L’auteure est connue pour « Fleur de neige » ou « Le pavillon des pivoines » que vous connaissez peut être. Pour ma part, j’ai lu ces deux romans et je les ai adoré! Je ne suis donc pas étonnée d’avoir un coup de coeur pour celui-ci. Trêve de parlotte, rentrons dans le vif du sujet.

Comme l’annonce le résumé, ces deux soeurs vont vivre tous les événements les plus tragiques de leur siècle: la colonisation japonaise, la 2WW, l’immigration aux us, le racisme américain envers tous les asiatiques, la montée du communisme etc. Je ne vais pas parler de la colonisation japonaise, c’est un moment fort pour les deux héroïnes que je vous laisse découvrir lors de votre lecture.

Cependant, je peux vous parler de la satire de la société américaine du 20e siècle. Il faut savoir que l’arrière grand-père de Lisa See a quitté la Chine au début du siècle dernier pour s’installer à Los Angeles, elle connaît donc la réalité qu’ont du affronter les immigrés chinois. L’auteure nous dresse le portrait d’un genre de China town où les conducteurs de pousse pousse sont mexicains, les femmes portent des cheongsams et où on vend des plats qui sont américanisés. L’industrie du cinéma elle-même dépeint un Shanghai dépravé où l’opium règne en maître et où toutes les femmes sont des prostituées. Bref, les lo fan (étrangers blancs) veulent voir du folklore qui ne ressemble en rien à la Chine. Lorsque les japonais attaquent les us, les américains tolèrent les chinois mais dès la montée du communisme, ils ostracisent les chinois. Girouette land, bonjour!

Par opposition, Lisa See nous présente ce qu’est vraiment la culture chinoise avec ses traditions, sa piété filiale et la condition de vie des femmes chinoises. Le fait que le roman commence à Shanghai permet au lecteur de voir se décalage entre la réalité et l’exotisme.

LE point fort du livre c’est ses personnages et plus particulièrement la relation de ces deux soeurs. Aucune n’est parfaite mais elles se pardonnent à chaque fois, peut importe les erreurs qui sont commises. Le lien entre May et Pearl m’a beaucoup touché. Elles ne se ressemblent pas, autant physiquement que psychologiquement, mais elles s’adorent. On se rend compte de leur proximité quand elles traversent des moments très sombres de leur vie. Qui plus est, les personnages secondaires sont tous utilisés et à bon escient! Ils sont travaillés, ont une profondeur et un passé. L’auteure utilise tous ses personnages qui reviennent tôt ou tard dans le récit. J’apprécie le fait qu’aucun d’eux n’est manichéen. Ils sont complexes et on apprend à les cerner au fil du temps.

La fin ne m’a pas vraiment surprise mais j’espérais que le tome se termine de cette façon. Que demande le peuple?!

En conclusion, un très bon roman qui traite de faits historiques, de racisme et de l’importance d’avoir une famille soudée quoi qu’il arrive. Je ne peux que vous le recommander!

Ma note: 20/20!

coup-de-coeur

5 commentaires sur “Chronique: « Filles de Shanghai » de Lisa See

  1. Coucou 🙂 Pour une fois que tu adores je loupe notre LC… J’aimerais te dire que ça me motive à le lire mais je suis toujours en overdose haha..
    Je ne savais pas que c’était une duologie par contre !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s