Chronique

Chronique: « Oh, boy! » de Marie-Aude Murail

9782211222792.jpg

Coucou les lecteurs!

Je suis très heureuse de revenir aujourd’hui avec le premier coup de cœur de ce blog. Il faut savoir que si je tiens ce blog c’est dans le but de vous partager des pépites ou des lectures qui valent le coup. Ce livre vaut clairement la peine d’être lu! Ce n’est pas mon premier livre de l’auteur, j’ai déjà lu « Sauveur & fils T.1 » que j’ai dévoré. Néanmoins, celui-ci est bien meilleur et il a le mérite d’être un one-shot. Que demande le peuple!

 

Les informations du livre:

Editeur: L’école des loisirs

Prix: 6,80 euros (une ruine je vous dis…)

Pages: 205 pages

Thèmes: famille d’accueil, solidarité, homosexualité

Résumé:

Ils sont frère et soeurs. Depuis quelques heures, ils sont orphelins. Ils ont juré qu’on ne les séparerait pas. Il y a Siméon Morlevent, 14 ans. Maigrichon. Yeux marron. Signe particulier : surdoué, prépare actuellement son bac. Morgane Morlevent, 8 ans. Yeux marron. Oreilles très décollées. Première de sa classe, très proche de son frère. Signe particulier : les adultes oublient tout le temps qu’elle existe. Venise Morlevent, 5 ans. Yeux bleus, cheveux blonds, ravissante. La petite fille que tout le monde rêve d’avoir. Signe particulier : fait vivre des histoires d’amour torrides à ses Barbie. Ils n’ont aucune envie de confier leur sort à la première assistante sociale venue. Leur objectif est de quitter le foyer où on les a placés et de se trouver une famille. À cette heure, deux personnes pourraient vouloir les adopter. Pour de bonnes raisons. Mais aussi pour de mauvaises. L’une n’est pas très sympathique, l’autre est irresponsable, et… Ah, oui ! ces deux personnes se détestent.

 

Mon avis:

Aujourd’hui je ne vais pas faire une liste des points positifs et négatifs car ce livre ne contient que du positif. C’est d’ailleurs la première chose qui m’a frappé. Ces enfants viennent de perdre leur maman et vont finir en foyer mais l’auteur nous délivre une histoire toute en douceur sans aucun pathos. J’apprécie qu’elle n’ait pas basculé dans le tire-larmes car cette histoire est très touchante comme elle est.

J’ai apprécié le réalisme du livre concernant le quotidien des foyers ou des familles d’accueil. La galère juridique pour trouver un tuteur et le poids qu’on sur les épaules les assistantes sociales qui doivent gérer plusieurs cas à la fois. La fin du livre n’est pas un Happy End prévisible mais une fin plausible qui ne peut finir autrement.

Comment parler de ce livre sans évoquer ses personnages qui sont le point fort de Marie-Aude Murail. On découvre une fratrie abandonnée avec des profils totalement atypiques: un surdoué qui à 14 ans va passer le bac, une fille invisible aux yeux de tout le monde et une petite princesse qui distribue des bisous à la pelle. Les deux potentiels tuteurs ne sont pas en reste vous pouvez me croire! Mais je ne vais pas vous spoiler…

Le dernier point qui m’a beaucoup plu, c’est la façon dont l’auteur traite des sujets comme le suicide ou l’homophobie. L’homophobie est perçue par les yeux des enfants et notamment de la petite dernière. Une enfant qui pense qu’être homosexuel c’est le fait d’avoir des boucles d’oreilles ou que Ken veut aussi un copain mais pas Barbie.  Bref, l’homophobie ne sera jamais ouvertement critiquée mais plus pointée du doigt et tournée à l’absurde.

 

En conclusion, je vous encourage vivement à lire cette pépite qui est à découvrir de toute urgence tellement les messages qui sont délivrés sont importants et touchants.

coup-de-coeur.jpg

Ma note: 20/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s